L'actualité des rapports

Blockchain dans la Value Chain

Ce long article publié par des chercheurs de la Food and Agriculture Organization (FAO) dresse un panorama des perspectives qu’ouvre l’application de la blockchain aux filières agro-alimentaires.

Pour rappel, une blockchain est un outil informatique qui fonctionne « en pile » : chaque nouvelle donnée publiée l’est à côté de toutes celles précédentes de son environnement. La validité de la dernière information est donc très facile à vérifier, ce qui facilite la traçabilité et la sécurisation des transactions, le tout sans intermédiaire.

Déployer des blockchains pour les échanges de produits agricoles permettrait par exemple d’améliorer la traçabilité des produits « du champ à l’assiette » pour des organismes certificateurs.

Mais le rapport attire également l’attention sur les points de vigilance : le déploiement de ces technologies pourrait engendrer de grosses inégalités en termes d’accès aux marchés, surtout quand on sait que quatre milliards de personnes n’ont pas ou peu accès à Internet.

Finalement, le rapport préconise aux organisations gouvernementales de se pencher dès maintenant sur la question en anticipation d’une situation qui pourrait arriver vite : celle où les blockchains seront indispensables pour faire du commerce.

Les dernières actualités

29 novembre 2018

L’AOP Reblochon, un effet boeuf ?

Fièrement affichée sur les produits labellisés, l’Appellation d’Origine Protégée (AOP) fait le bonheur des amateurs. Mais à consommateur satisfait, producteur satisfait et demi ? Cette étude menée en Haute-Savoie par des étudiants de SupAgro Montpellier éclaire le cas particulier de […]

29 novembre 2018

Des choux et des carottes

Cet article de recherche du journal Global Environmental Change réalise ce qu’on appelle une comptabilité par flux de matière à l’échelle de la société humaine : on considère le système « société humaine » et on regarde tout ce qui y rentre (biomasse, […]

29 novembre 2018

Ça pousse ces petites bêtes

On connaissait le tour des vignobles de France, son tour des fromages, son tour des cathédrales … on a désormais son tour du nucléaire. Et pour ne pas se perdre, rien de mieux qu’une bonne carte.