L'actualité des rapports

Écran total

Quels effets les différents écrans (smartphones, tablettes, télévision…) produisent-ils sur les enfants et les jeunes ? A partir de quelle durée d’exposition ? Comment mieux prévenir les différents risques associés Autant de questions plus que jamais d’actualité en cette inédite période de confinement. 

Bonne nouvelle, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) vient de publier une analyse des données scientifiques sur la question qui, au-delà d’un regard critique sur les pratiques existantes, propose de nouvelles recommandations dans un contexte où les enfants de 3 à 6 ans passaient en moyenne 1h40 par jour devant des écrans en 2017 en France.  

L’analyse confirme ainsi que l’exposition aux écrans, particulièrement le soir, nuit à la quantité et à la qualité du sommeil (-35% de sommeil à partir de 2h d’écran par jour). 2h, c’est également la durée quotidienne au-delà de laquelle les écrans ont des impacts négatifs sur la santé, avec notamment un risque d’obésité qui augmente linéairement en fonction de la durée d’exposition (+13% de risque par heure supplémentaire d’exposition quotidienne !) 

Pour les enfants de moins de 6 ans, l’exposition précoce aux écrans pourrait avoir des conséquences sur le développement cognitif en limitant les interactions avec les parents. Toutefois, les travaux différencient écrans passifs (télévision) et actifs (les tablettes smartphones ou ordinateurs en usages interactifs), les seconds pouvant même avoir des effets positifs sur le développement cognitif ou de la motricité en cas d’accompagnement des parents. 

Le point d’attention est finalement porté sur la non prise en compte de l’environnement social et familial des enfants dans la majorité des travaux existants, alors que les rares études qui investiguent cette dimension démontrent une corrélation entre le temps d’exposition aux écrans et le niveau d’éducation et de revenus des parentsLes auteurs insistent dès lors sur la nécessité d’accompagner socialement les enfants dans leur usage des écrans mais aussi leurs parents (via les professionnels de la santé, les éducateurs, les PMI…) pour éviter un renforcement des inégalités sociales liées aux écrans.  

Les dernières actualités

05 mai 2020

Faire dialoguer la santé, l’agriculture, l’environnement et l’alimentation…

Santé – Agriculture – Environnement – Alimentation : quatre secteurs qui apparaissent naturellement interconnectés. Et pourtant, selon ce nouveau papier de recherche de la Toulouse School of Economics, la littérature actuelle ne les étudierait généralement que par binôme – agriculture et environnement, […]

05 mai 2020

À qui ne profite pas le crime ?

Quelques chercheurs se sont penchés sur une modélisation des gains et pertes engendrés par la domiciliation dans des paradis fiscaux de profits des grandes multinationales. Et ça donne une carte où la France se voit octroyée la redoutable couleur rouge.

05 mai 2020

Loup y es-tu ?

Faut-il choisir entre la réintroduction du loup au titre de la biodiversité et le développement de l’élevage en plein air ? Cette infographie de l’INRAE met en image la cohabitation difficile entre le loup et l’élevage.