L'actualité des rapports

Émettre ou ne pas émettre, telle est la question

Cette étude menée par des chercheurs au Panama s’interroge sur la façon d’améliorer le système REDD+, un programme international qui consiste à valoriser économiquement la conservation de la forêt via une incitation financière.

Dans ce cadre, les auteurs ont raisonné à l’échelle d’une parcelle pour définir ce qu’ils appellent « le coût d’opportunité de la conservation forestière ». Ils ont tout d’abord calculé ce coût d’opportunité par surface sur la base des revenus auxquels renonce un propriétaire foncier lorsqu’il n’utilise pas sa parcelle (par exemple, 100 € liés aux produits agricoles qu’il aurait pu cultiver sur cette parcelle puis vendre). Ils ont ensuite évalué les volumes de CO2 qui auraient été émis si cette parcelle avait été déforestée (par exemple 5 tonnes), ce qui leur a permis d’aboutir in fine à un coût d’opportunité de la conservation forestière exprimé en euros par tonne de CO2 non émise (20 € par tonne de CO2 non émise dans notre exemple).

Au Panama, ce coût varie entre 7 et 60€/tonne de CO2 non-émise puisque toutes les parcelles de forêt ont un potentiel agricole différent, auquel viennent s’ajouter d’autres variables comme les prix des denrées agricoles sur le marché local ou la situation de l’emploi dans la région.

Pour les auteurs, l’efficacité du programme REDD+ au Panama réside dans sa capacité à proposer une incitation financière légèrement supérieure au coût d’opportunité de la conservation forestière. Ils suggèrent ainsi de modifier l’actuelle politique d’attribution des aides REDD+ afin que le programme ne concentre plus son action sur quelques zones à fort enjeu environnemental mais la démultiplie en s’adressant aux très nombreuses parcelles dispersées dans le pays qu’une petite incitation économique peut détourner de la déforestation.

 

La publication scientifique est disponible à l’adresse suivante : https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0959378017313808?via%3Dihub

Les dernières actualités

28 juin 2019

Vieillir ou bien vivre, pour ne plus devoir choisir

Notre société tend à rendre « invisibles » les personnes du très grand âge qui se trouvent en majorité dans une situation d’isolement, chez elles ou en établissement. Il s’agit pourtant d’un enjeu de société primordial et croissant : d’après les projections de […]

28 juin 2019

Restaurants : 1 – Paysages : 0

« Inscriptions, formes ou images indiquant la proximité d’un immeuble où s’exerce une activité déterminée » ; nous parlons bien des pré-enseignes, qui colonisaient l’entrée des villages il y a encore quelques années. Richard Ramos, député, propose aujourd’hui de revenir sur leur […]

28 juin 2019

La grande cousinade

  L’été est bien là, et amène parfois avec lui son lot des grandes réunions familiales. Et si on remontait l’arbre généalogique un peu plus loin cette année ? C’est ce que nous propose l’infographie du collectif de chercheurs Evogenao, passionnés […]