L'actualité des rapports

L’édition française, à livre ouvert

Provoquée par l’arrivée du « premier des libraires » Amazon, les mondes de l’édition et de la vente de livres en France ont connu une petite révolution qui les a contraints à intégrer les technologies numériques dans leurs métiers. Mais quels en sont les effets sur l’offre de livres et le milieu de l’édition ? C’est ce que cherche à savoir ce rapport du Département des études du Ministère de la Culture.

Sur la base des statistiques disponibles pour les 10 dernières années, le premier constat est que la vente de livres stagne, voire décroit légèrement, et ce malgré les nouveaux canaux de vente offerts par le numérique. Dans ce contexte, les maisons d’édition font le pari de l’offre et multiplie les titres afin de plaire à un public le plus large possible : les lecteurs ont suivi et le nombre de livres différents achetés a bondi de +50% depuis 2007.

Néanmoins, cette inflation de l’offre éditoriale comporte le risque pour les éditeurs d’être noyés dans la masse. Le rapport note ainsi une tendance des éditeurs à produire plus pour occuper plus d’espace dans les rayons des librairies et donc augmenter leurs chances de ventes. Et à ce jeu, les grands groupes de l’édition française arrivent à tirer leur épingle car ils maîtrisent mieux que leurs concurrents indépendants les innovations technologiques numériques permettant par exemple une optimisation de la gestion des flux de livres.

Finalement, si les technologies numériques ont permis d’élargir l’horizon de choix des lecteurs au cours de la décennie écoulée, elles ont également eu tendance à renforcer la position dominante des grands groupes au détriment de la diversité des acteurs de l’édition.

Les dernières actualités

29 novembre 2018

L’AOP Reblochon, un effet boeuf ?

Fièrement affichée sur les produits labellisés, l’Appellation d’Origine Protégée (AOP) fait le bonheur des amateurs. Mais à consommateur satisfait, producteur satisfait et demi ? Cette étude menée en Haute-Savoie par des étudiants de SupAgro Montpellier éclaire le cas particulier de […]

29 novembre 2018

Des choux et des carottes

Cet article de recherche du journal Global Environmental Change réalise ce qu’on appelle une comptabilité par flux de matière à l’échelle de la société humaine : on considère le système « société humaine » et on regarde tout ce qui y rentre (biomasse, […]

29 novembre 2018

Ça pousse ces petites bêtes

On connaissait le tour des vignobles de France, son tour des fromages, son tour des cathédrales … on a désormais son tour du nucléaire. Et pour ne pas se perdre, rien de mieux qu’une bonne carte.