L'actualité des rapports

Menaces environnementales et inégalités sociales : le couple infernal

Qui sont les principales victimes des problèmes de santé liés à la pollution de l’air, au bruit et aux épisodes de températures extrêmes ?

L’Agence environnementale européenne s’est penchée sur la question… et démontre que la situation économique et sociale des individus est déterminante pour expliquer la prévalence des maladies liées à la dégradation de l’environnement.

Car si l’âge et l’état de santé déterminent la « sensibilité » de chacun.e à tomber malade – les enfants et les personnes âgées étant les premiers touchés par la pollution – ceci n’explique pas tout. Toute aussi importante est la capacité socio-économique d’un individu à se prémunir de ces menaces ou d’y faire face.

À partir d’une revue de la littérature scientifique et d’une analyse spatiale des statistiques de maladies et d’inégalités socio-économiques, l’Agence démontre ainsi que c’est dans les zones ayant les revenus les plus faibles et les taux de chômage les plus forts que se concentrent les victimes : dans le Sud de l’Europe pour la pollution à l’ozone, en Europe Centrale et Orientale pour la pollution aux particules fines… et dans les quartiers populaires de toutes les grandes villes européennes pour la pollution de l’air et le bruit.

Les fortes inégalités mesurées dans cette étude s’expliquent par la plus grande capacité des populations aisées à s’informer sur les risques, adopter un style de vie plus sain, isoler leur logement, voire si nécessaire, changer de lieu de vie.

Face à ce problème, le rapport pointe du doigt les manquements des politiques européennes : si le lien entre risques environnementaux et inégalités sociales y est reconnu, aucune action concrète en faveur des publics défavorisés n’y est proposée. D’où le besoin urgent d’un focus sur les populations les plus vulnérables et d’une mise en cohérence de ces politiques.

Les dernières actualités

31 mai 2019

Syngenta : double discours, double standard

L’ONG Public Eye, observatoire des entreprises suisses, révèle dans un rapport récent le double-jeu auquel se livre Syngenta, fleuron helvète de l’agro-chimie. La firme réalise en effet des profits considérables (près de 4 milliards de dollars en 2017 !) en vendant […]

31 mai 2019

Lutter contre le changement climatique serait-il vachement plus simple que [...]

Près de 20% des gaz à effet de serre (GES) émis chaque année par les ménages français proviennent de la consommation de viandes et de produits laitiers. Diminuer la part de ces produits dans l’alimentation est donc devenu une injonction […]

31 mai 2019

J’achète, tu vends, nous consommons

Devenue un phénomène de société à l’orée des années 2010 via des plateformes comme Blablacar, Airbnb ou Vinted, la consommation collaborative a remis au goût du jour des pratiques anciennes (covoiturage, échanges de maisons, vide-greniers…) en les couplant parfois avec […]