L'actualité des rapports

Quand la terre s’urbanise

En 2050, la planète comptera 2,5 milliards de nouveaux urbains, dont une grande partie dans les villes du Sud. Selon les chiffres de ce rapport du World Resource Institute (WRI), organisme de recherche international sur les liens entre environnement, économie et bien-être, cette croissance se traduira en 2030 par un triplement de l’emprise foncière des aires urbaines par rapport au niveau de 2000. Ce qui soulève un certain nombre de questions concernant l’accès aux services urbains (collecte des déchets, accès à l’eau…) pour les populations concernées.

Le rapport du WRI identifie ainsi l’enjeu de la lutte contre la spéculation, qui aggrave les inégalités spatiales, et celui de l’intégration des quartiers informels (caractérisés notamment par la faiblesse de l’enregistrement des droits de propriété et de la dotation en services) à la planification urbaine.

Comme exemple de réussite, le rapport cite le programme brésilien « The Social Urbanizers ». Associant les municipalités, des acteurs économiques du secteur informel et des ménages pauvres, il a permis la mise en place de services minimums dans les quartiers informels de villes comme Porto Alegre (1,4 millions d’habitants en 2010), puis a été répliqué en Colombie et au Salvador.

Les auteurs suggèrent finalement aux décideurs urbains de ne pas considérer séparément les actions proposées et rappellent que ces dernières reposent en partie sur des financements publics et donc sur la fiscalité, elle-même dépendante de la formalisation des droits de propriété.

Les dernières actualités

30 avril 2019

Il n’y a plus qu’à

France Stratégie, l’organe de prospective rattaché au Premier Ministre, vient de sortir un nouveau rapport sur « la valeur de l’action pour le climat », onze ans après la dernière édition. Celle-ci s’élèverait aujourd’hui à 58€ par tonne de CO2 équivalent*. Mais […]

30 avril 2019

« À voté »

Pour quoi vote ceux pour qui vous (allez) votez ? Plus précisément : sur les questions environnementales, pour quoi ont voté les eurodéputés français depuis 2014 ? C’est à cette question tant bien que mal d’actualité que répond cet observatoire […]

30 avril 2019

La cigale et la fourmi

Et si demain, les problèmes de fin de mois avaient moins à voir avec nos dépenses en euros qu’avec nos émissions de carbone ? Ce qui est de plus en plus sûr en tout cas, c’est que si l’on veut […]