L'actualité des rapports

Sortie de route pour les constructeurs automobiles

Dans ce rapport récent, le Réseau Action Climat (RAC), propose de faire le point sur l’avancée de la transition écologique dans le secteur automobile.

En préambule, les auteurs rappellent que la pollution aux particules, troisième cause de mortalité à l’échelle française, est largement due aux transports, notamment routiers.

Le rapport pointe également les largesses d’une réglementation européenne qui permet aux constructeurs de ne pas jouer le jeu de la transition. Par exemple, alors que l’allègement du poids des véhicules permet d’améliorer leur performance environnementale, la réglementation attribue des normes d’émissions selon le poids moyen de la flotte d’un constructeur qui s’avèrent davantage contraignantes pour une flotte légère que pour une flotte lourde.

Cela est d’autant plus regrettable dans un contexte où les ventes sont désormais tirées par le segment des SUV, des véhicules particulièrement lourds et consommateurs, dont les ventes ont été multipliées par 7 en 10 ans et qui représentaient un tiers des ventes en 2018.

Cette évolution du marché permet d’expliquer en partie un autre constat du rapport, à savoir le fait que la consommation de carburant des voitures n’a quasiment pas diminué ces 30 dernières années (1L / 100km à peine, en dépit des progrès technologiques accomplis sur cette période).

Pour le RAC, les conclusions sont claires : le Dieselgate n’a pas provoqué l’électrochoc que l’on pouvait attendre et malgré les mesures prises, le marché de l’automobile ne prend toujours pas la route de la transition écologique.

Les dernières actualités

30 avril 2019

Il n’y a plus qu’à

France Stratégie, l’organe de prospective rattaché au Premier Ministre, vient de sortir un nouveau rapport sur « la valeur de l’action pour le climat », onze ans après la dernière édition. Celle-ci s’élèverait aujourd’hui à 58€ par tonne de CO2 équivalent*. Mais […]

30 avril 2019

« À voté »

Pour quoi vote ceux pour qui vous (allez) votez ? Plus précisément : sur les questions environnementales, pour quoi ont voté les eurodéputés français depuis 2014 ? C’est à cette question tant bien que mal d’actualité que répond cet observatoire […]

30 avril 2019

La cigale et la fourmi

Et si demain, les problèmes de fin de mois avaient moins à voir avec nos dépenses en euros qu’avec nos émissions de carbone ? Ce qui est de plus en plus sûr en tout cas, c’est que si l’on veut […]