L'actualité des rapports

Des choux et des carottes

Cet article de recherche du journal Global Environmental Change réalise ce qu’on appelle une comptabilité par flux de matière à l’échelle de la société humaine : on considère le système « société humaine » et on regarde tout ce qui y rentre (biomasse, matière fossile énergétique, matière minérale et matière non-métallique) et tout ce qui en sort (excréments, émissions et déchets divers…).

Cela peut donner d’impression de sommer des carottes et des choux, mais c’est surtout une bonne vision de l’évolution du monde : le nombre annuel de tonnes mondialement prélevées à la nature a été multiplié par 12 depuis le début du XXème siècle, et devrait encore doubler d’ici trente ans.

Et par tête alors ? D’après l’étude, on consommerait en moyenne et par an 600 kg de nourriture auxquels s’ajoutent 1.5 tonne de nourriture pour le bétail, 2 tonnes de matière énergétique, et 8 autres de consommation très variée (voiture, bâtiment, ordinateur…).

Quant à savoir si ce boom extractif est passager – le temps de s’équiper en téléphone et en aéroports – l’étude précise que les pays de l’OCDE, soit 20% de la population mondiale, représentent 38% de cette consommation. C’est donc bien le mode de vie occidental, vers lequel convergent de plus de plus de pays, qui tire ce modèle, ce qui laisse présager que la situation n’est pas franchement en phase d’atterrissage.

D’ailleurs, en comparant ce qui est prélevé chaque année et ce qui est rejeté, on obtient la matière stockée, soit près de 1000 milliards de tonnes dans le monde ; et ce capital de matière première augmente de 30 milliards de tonnes par an, soit 60 fois plus vite qu’en 1900.

Bref, au-delà du mélange de légumes, cet article questionne assez brutalement la viabilité de notre modèle de croissance extractiviste.

 

 

Les dernières actualités

31 janvier 2019

Émettre ou ne pas émettre, telle est la question

Cette étude menée par des chercheurs au Panama s’interroge sur la façon d’améliorer le système REDD+, un programme international qui consiste à valoriser économiquement la conservation de la forêt via une incitation financière. Dans ce cadre, les auteurs ont raisonné […]

31 janvier 2019

Valorisons la valorisation des déchets

Bonne nouvelle ! Après une période de forte augmentation entre 2004 et 2010, la production française de déchets (ménages, collectivités et entreprises de construction confondus) est désormais en recul et s’est stabilisée à 324 millions de tonnes en 2014. Mais s’ils […]

31 janvier 2019

Voyage autour de la Terre

Si comme nous vous êtes curieux de connaitre le même sort que des millions de marchandises transitant chaque année entre les ports chinois et européens, laissez-vous guider par Alain Guillemoles, journaliste à La Croix, dans le dédale de conteneurs d’un […]