L'actualité des rapports

La première cigarette des condamnés

Selon l’OMS, c’est en Afrique que le nombre de fumeurs connaîtra la plus forte croissance d’ici 2025. Une aubaine pour les industriels du tabac à la recherche de nouveaux leviers de croissance face aux politiques sanitaires mises en place Europe.

Récompensée par l’ONG Public Eye, cette enquête de Marie Maurisse s’est intéressée au cas de nos voisins helvètes dont les exportations de tabac ont été évaluées à 561 millions de francs suisses en 2016, soit un montant comparable à celui du secteur chocolatier estimé à 785 millions de francs suisses.

Elle documente “l’enfumage Suisse”, fait d’arrangements législatifs et commerciaux qui permettent de produire et d’exporter des cigarettes exclusives plus fortes, plus nocives et plus addictives que celles vendues sur le marché suisse.

L’investigation se concentre sur le Maroc, un marché attractif et « d’avenir » pour les cigarettiers avec 13% des fumeurs qui ont moins de 15 ans. Le commerce entre le Maroc et la Suisse est facilité par l’absence de contrôles (douaniers au départ et à l’arrivée des marchandises, et sanitaires dans les usines de production suisses).

La journaliste expose également les réticences du gouvernement fédéral à durcir sa législation et pointe du doigt l’ « armée de lobbyistes » œuvrant au Parlement suisse. L’enquête conclut sur la « schizophrénie » de la Suisse qui consacre chaque année 1,7 milliards de francs suisses pour lutter contre les conséquences sanitaires du tabac sur sa population, tout en laissant le champ libre aux cigarettiers quant à leurs exportations vers les marchés africains.

Les dernières actualités

31 mai 2019

Syngenta : double discours, double standard

L’ONG Public Eye, observatoire des entreprises suisses, révèle dans un rapport récent le double-jeu auquel se livre Syngenta, fleuron helvète de l’agro-chimie. La firme réalise en effet des profits considérables (près de 4 milliards de dollars en 2017 !) en vendant […]

31 mai 2019

Lutter contre le changement climatique serait-il vachement plus simple que [...]

Près de 20% des gaz à effet de serre (GES) émis chaque année par les ménages français proviennent de la consommation de viandes et de produits laitiers. Diminuer la part de ces produits dans l’alimentation est donc devenu une injonction […]

31 mai 2019

J’achète, tu vends, nous consommons

Devenue un phénomène de société à l’orée des années 2010 via des plateformes comme Blablacar, Airbnb ou Vinted, la consommation collaborative a remis au goût du jour des pratiques anciennes (covoiturage, échanges de maisons, vide-greniers…) en les couplant parfois avec […]