L'actualité des rapports

Quand la grande distribution passe à la casserole

Quelques mois après la promulgation de la loi Egalim « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable », les députés ont voté en mars 2019 la création d’une commission d’enquête portant précisément sur les relations entre les distributeurs et leurs fournisseurs. Pour quelle raison ? Malgré les engagements pris et les nouvelles dispositions législatives, il semblerait que les négociations commerciales annuelles de novembre 2018 à février 2019 se soient déroulées dans un climat tout aussi tendu qu’auparavant…

Afin d’aboutir à des recommandations concrètes – publiées il y a quelques jours – la commission d’enquêtes parlementaire a auditionné ces derniers mois les différents acteurs des filières agroalimentaires françaises, des producteurs aux distributeurs en passant par les centrales d’achat ou encore les cabinets d’avocats conseillant les enseignes de distribution. Et une question semble tarauder nos députés : parmi les acteurs de l’aval, qui serait le plus à blâmer de l’impasse dans laquelle les agriculteurs se retrouvent piégés, peinant à vivre de leur travail ? Or sur ce point, fournisseurs et distributeurs se renvoient la balle : les premiers soutiennent que les négociations systématiquement déflationnistes les empêchent de valoriser les produits sur lesquels des efforts sont consentis pour mieux rémunérer les producteurs et protéger l’environnement, les autres argumentent qu’ils sont pris en tenaille entre des fournisseurs qui veulent constamment augmenter leurs produits sans pour autant garantir la réalité de leurs engagements sociaux et environnementaux, et des consommateurs structurellement en perte de pouvoir d’achat.

Peu évident donc pour les députés de dépasser les discours déclaratifs et de démêler les positions convenues des réels problèmes au cours des auditions, dont certaines se terminent à huis clos dans l’espoir de libérer la parole. Pour autant, les verbatim offrent l’opportunité unique de plonger dans les méandres des pratiques d’approvisionnement et de négociations. Et d’assister à quelques franches joutes verbales.

Les dernières actualités

05 mai 2020

Faire dialoguer la santé, l’agriculture, l’environnement et l’alimentation…

Santé – Agriculture – Environnement – Alimentation : quatre secteurs qui apparaissent naturellement interconnectés. Et pourtant, selon ce nouveau papier de recherche de la Toulouse School of Economics, la littérature actuelle ne les étudierait généralement que par binôme – agriculture et environnement, […]

05 mai 2020

À qui ne profite pas le crime ?

Quelques chercheurs se sont penchés sur une modélisation des gains et pertes engendrés par la domiciliation dans des paradis fiscaux de profits des grandes multinationales. Et ça donne une carte où la France se voit octroyée la redoutable couleur rouge.

05 mai 2020

Loup y es-tu ?

Faut-il choisir entre la réintroduction du loup au titre de la biodiversité et le développement de l’élevage en plein air ? Cette infographie de l’INRAE met en image la cohabitation difficile entre le loup et l’élevage.